art thérapie & énergie

Le bien être du corps physique et mental

Adeline POTIER,
Art-Thérapeute Evolutive et Maître-praticienne REIKI,
exerçant dans les départements de l'Eure et l'Eure-et-Loir.

Accompagnements adultes avec le dessin

En art-thérapie évolutive, l'analyse des dessins se fait avec l'assentiment de la personne. J'émets des suggestions, il y a un échange : qui mieux que la personne elle-même, peut savoir si les mots sonnent juste .

Accompagnement par le dessin Accompagnement par le dessin

Accompagnement de A

Le thème de la séance était de travailler sur un symbole élévateur.
A. a choisi le phare, ce symbole lui parlait. Elle a fait le premier dessin.
La lumière du phare est assez terne. L'entrée semble bouchée et les fenêtres du monument forme un visage surpris qui ne donne pas envie de franchir la porte. Le personnage tourne le dos à la lumière et ne l'accueille pas. La taille du phare par rapport au personnage est trop petite. A. a effectivement peur de montrer sa véritable lumière, d'incarner toutes ses belles qualités. Ce premier dessin nous permet de voir que les qualités sont présentes mais encore totalement immergées dans l'inconscient. La prochaine étape est donc de les faire remonter au conscient.

Je lui propose de refaire un phare et de chercher une photo qui lui plaise pour s'en inspirer.
Cette fois les feuilles sont en format portrait : 2 grandes feuilles 50*65 pour commencer. Travailler sur un aussi grand format l'a déstabilisé au premier abord mais cela lui a permis de prendre son espace, sa dimension, de reconnaître sa valeur.
On peut voir que des feuilles ont été ajoutés pour pouvoir diffuser la lumière de ce phare. Le format final est donc encore plus grand finalement ! La lumière est éclatante, les couleurs plus marquées.
A. s'est sentie plus forte, plus ancrée après avoir réalisé ce second dessin. Elle a commencé à affirmer sa place et à se voir telle qu'elle est : une jeune femme lumineuse qui a beaucoup à offrir au monde. Elle avait accroché ce dessin dans son bureau pour affirmer l'acceptation de ses qualités au quotidien.

Accompagnement de V

La jeune femme souhaite dessiner son avenir lorsque ses problèmes personnels seront résolus.

Sur le dessin, il y a encore une grande sensation d'enfermement : tout y est encadré et la barre d'immeuble empêche tout espoir d'évasion. Le flou est aussi trop présent.

Nous échangeons ensemble, puis je lui demande un moment particulier où elle est heureuse.  Sur un bateau, je me sens libre et heureuse me répond-elle.

Ce second dessin montre une mer et un ciel agité : beaucoup d'émotions non apaisées. Le soleil est un peu vert et peu lumineux. Le bateau est d'ailleurs tourné vers la gauche, ce qui indique le passé. De plus, ses voiles sont coupées. Quelque chose du passé l'empêche, ou la retient pour avancer. Il y a une peur et une envie à la fois de prendre une décision.

Le troisième dessin est beaucoup plus apaisé. La coque du bateau a pris de la couleur et les voiles ne sont plus coupées. Le soleil est plus lumineux. Le mât, élément essentiel du bateau est aussi plus marqué, plus affirmé.

Le dernier dessin, la personne est enfin prête à se tourner vers l'avenir. Le personnage est à la barre du bateau, sur une mer calme. Le soleil est lumineux. C'est un très bon début. Il y a encore quelques résistances avec la barre blanche sur la voile rouge qui forme comme un sens interdit. Il y a 3 oiseaux dans le ciel, ce chiffre est relatif à la communication. La prochaine étape pourrait être d'oser parler de ses besoins, de ses désirs pour pouvoir avancer sans barrière vers un avenir plus serein. Ce dernier dessin lui fait beaucoup de bien. Elle se sent confiante et sereine.

Accompagnement par le dessin Accompagnement par le dessin Accompagnement par le dessin Accompagnement par le dessin
Accompagnement par le dessin Accompagnement par le dessin

Accompagnement de G

G. choisit un travail sur le corps physique.

Le personnage sur ce premier dessin est blessé au niveau de la rate, sa gorge est coupée de rouge. Cela pourrait signifier une difficulté au niveau de la communication et des relations. Le personnage est asexuée ; la poitrine n'est pas vraiment formée et le sexe absent. Les mains ressemblent plus à des pattes qu'à des mains humaines.
La femme accompagnée a un travail à faire sur l'acceptation du féminin mais aussi sur l'affirmation de sa présence.

Pour le second dessin, je lui propose d'accentuer le corps et le visage du personnage. L'amélioration est bien présente, on distingue maintenant une poitrine et un sexe de façon plus nette. Le visage et la chair sont plus présents également. Il y a une tentative de réparer la blessure. Le cœur est plus arrondi, plus doux.
Ce travail est très long et difficile, d'autant plus lors d'une première séance. C'était très courageux !
Le fait de commencer à réparer la blessure a permis à G de sentir apaisée après la séance.

G. a ensuite travaillé en binôme avec I. . Toutes deux avaient un travail sur l'affirmation de soi et oser prendre sa place.

Accompagnement en duo

L'arbre est un symbole parfait pour travailler ce thème. Un arbre est là, présent, imposant parfois, il prend sa place, il se déploie et s'enfonce dans la terre en même temps.

Le travail en binôme ou plus est un travail très intéressant car il permet de créer une énergie de groupe. Les informations amenées par le dessin concernent en général toutes ou tous les participant(e)s.

Dessiner un arbre demande beaucoup de temps. Ce premier dessin peut-être considéré comme un premier jet.
L'arbre n'est pas vraiment présent, il a l'air lointain et flou. Il mériterait d'avoir un contour plus net pour accentuer sa présence.
La tête de l'arbre, le feuillage correspond au mental. Ici, il est très fouillis. Peu de feuilles sont vraiment visibles. Il y a une certaine peur dans le mental qu'il faut libérer. Le mental a besoin d'être aéré.
Le travail sur l'arbre fait toujours beaucoup de bien à la personne. Il permet de se sentir ancré, connecté à soi et au monde qui nous entoure.

Représentation de l'arbre en travail de groupe

Je remercie du fond du cœur les personnes qui ont accepté que je publie leur travail. Merci de votre confiance.